Notre Histoire

En 1875 naquit à Auch, Joseph Larroutis (de son vrai prénom Honoré) qui devint palefrenier. Il se marie en 1906, puis fait son service militaire. Le colonel sous les ordres duquel il exerce, lui dit qu’il vaut mieux qu’être simple palefrenier. Il le recommande donc à des amis versaillais, bijoutiers, au service desquels il entre en tant que domestique.
Puis il travaille chez un autre bijoutier, mais cette fois-ci en tant que vendeur.
Depuis son magasin, sis à l’emplacement de l’actuel restaurant Mc Donald, il regarde tous les jours vers le trottoir d’en face, et
particulièrement la bijouterie Dunand, au 14 rue Duplessis (actuelle rue du Maréchal Foch) se disant que s’il devait s’installer à son compte, ce serait ici.
C’est ce qu’il fait en 1921 en rachetant au bijoutier Dunand, son échoppe.
Il donne naissance à la bijouterie LARROUTIS.
Son 3ème enfant (sur les 4 qu’il a eu) , Raymond, né en 1919 se vouait a une carrière de professeur de mathématiques. Mais Joseph le contraint a reprendre sa suite et
l’envoie faire ses études d’horlogerie de 1935 à 1939. Il travaille un peu avec son père par la suite, puis reprend l’entreprise familiale après la guerre, aux alentours de 1945-1948. Joseph meurt en 1954 laissant l’entreprise à son fils.
La fille de Raymond, Nicole, reprend l’entreprise paternelle avec son mari Pierre à partir de 1984. Ses études de commerce et de gemmologie lui permettent de donner une nouvelle dimension à la boutique, en donnant la part belle à la bijouterie, la joaillerie, et l’orfèvrerie, mais tout en continuant l’horlogerie.

En 1992, Nicole recrute Sandra, en tant que toute jeune apprentie.
Pendant 21 années, Sandra va apprendre le métier en se formant à, Négocia, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, et en sortant Major de sa promotion, puis en travaillant a tous les postes, vendeuse, acheteuse, étalagiste,… pour parfaire son expérience qu’elle veut exigeante.
Comme Joseph en son temps quand il regardait sa future boutique, Sandra pense etrepense l’agencement et la nouvelle direction qu’elle donnerait à la bijouterie si elle en était à la tête.
Au début du 21ème siècle, Nicole et Pierre partent à la retraite ; Leurs enfants déjà installés dans leurs carrières respectives ne souhaitent pas reprendre le flambeau. c’est tout naturellement vers Sandra qu’ils vont se tourner, elle qui a été formée par eux, elle qui a appris le métier avec la famille Larroutis.
Sandra prend la Direction de la bijouterie LARROUTIS en 2013 et pérennise une histoire centenaire.
En mettant au coeur de l’activité les valeurs qui lui sont proches, elle axe l’activité de la boutique sur la vente et la réparation de bijoux comme ses anciens patrons, mais aussi sur la transformation et la création de bijoux, qu’elle dessine elle-même. 2021 sonne l’anniversaire d’une des plus vieilles boutiques versaillaises sise au même endroit depuis un siècle. Sandra continue de vivre le rêve du petit palefrenier d’Auch, le rêve d’un siècle de savoir-faire et d’expérience, le rêve d’une passion que Joseph, Raymond, Nicole ont partagés.

Un nouveau jour se lève.

L’histoire continue de s’écrire..